Paroisses St Ferréol  bas Vallespir
            Céret, Le Boulou, Maureillas, St Jean pla de cort, Reynes,Tresserre...

                                                        traduction 


                                     

 








Image
Image
>

>          
     
        

  

Semaine du 21 au 28 mars 2020
 
#  Toutes les infos sont conditionnées par les consignes que vous trouvez        ICI              
 plus celles du gouvernement  ICI






 





















Portons dans notre prière, nos frères et sœurs défunts de cette semaine :  Michel Chapelle, Marie Carrerras, Nicole Simic, Marie-Jeanne Vidalou, Christine Solé, Jean Traiter..
Nous exprimons notre compassion à leurs familles et proches en deuil sutout en ces moments douloureux ou nous ne pouvons les accompagner que par la pensée et la prière.

.








           Saints de la semaine ;        Fêtes à souhaiter
                                                                                                            
   Aujourd'hui
                


Le   03   Richard de Chichester
Le   04   Isidore de Séville  patron de l'internet
Le   05   Irène
Le   06   Célestin Ier
Le   07   Célestin Ier
Le   08   Gautier            Julie Billiart
Le   09   Demetrius      Maxime d'Alexandrie
Le   10   Fulbert
Le   11   Stanislas

   Pour en savoir plus cliquez sur le nom du saint






                           Messes et Offices Religieux

                                                      Bulletin du mois    ICI
                                                 
                                       Nouveau courrier N° 5 du Père Etienne Lafaye ci-dessous; ;

RV possible : Messe à 7 heures avec le pape François à la chapelle Ste Marthe sur KTO      

Laudes à 7h40 (fraternités monastiques de Jérusalem

Chapelet à 15h30 (en direct de la grotte de Lourdes)

Messe à 18h15 (dimanche 18h30) 

Tous ces rendez vous   ICI

Les Eglises de Ceret et du Boulou sont maintenue ouverte la journée.
Le site du diocèse de Perpignan nous propose plein de choses    ICI

====================================================================

Lettre N°5 du père Etienne Lafaye

Bien chers amis,

Nous voici à la veille du dimanche de la Semaine Sainte et un sentiment étrange nous envahit…

Elle arrive, en effet, au terme d’un carême qui nous a échappé… mais, mine de rien, un carême peut être plus authentique où nous nous serons laissé gui-der par le Seigneur sur un chemin que nous n’avons pas choisi, mais où nous avons pu le rencontrer autre-ment et parfois plus consciemment…

Elle arrive dans un contexte déstabilisant… nous n’aurons aucune célébration auxquelles nous pourrons assister physiquement… et nous savons tous combien ces célébrations sont importantes pour notre vie de foi : la bénédiction des Rameaux, l’institution de l’Eucharistie avec la Sainte Cène le Jeudi Saint, la grande célébration de la Passion le Vendredi Saint (sans oublier la grande procession de la Sanch), la Vigile pascale et ce jour de Pâque, où à Céret de-puis des siècles, chaque année a lieu la Procession du Ressuscité…

Et pourtant, cette année, comme les autres années, Jésus monte pour nous à Jérusalem, il renouvelle l’offrande de son sacrifice à son Père, pour nous ! Il y a 2000 ans, il s’est offert en sacrifice pour tous les hommes, de tous les temps et de tous les lieux… et pas seulement pour ceux qui étaient présent au pied de la Croix… alors aujourd’hui, aussi, il renouvelle son offrande pour nous tous, même si nous ne pourrons pas être présent dans nos églises pour vivre en communauté rassemblée ce grand mystère…

Où que nous soyons, le Seigneur nous rejoindra : à nous de l’accueillir dans nos maisons, dans nos coeurs, dans nos vies… Vivons cette Semaine Saint non pas comme une semaine de confinement « ordinaire » mais faisons en une semaine vraiment particulière, une semaine Sainte, une semaine vécue avec le Christ, jour après jour, heure par heure… une semaine où son Amour triomphera dans nos coeurs, dans nos vies, autour de nous…

Avec le P. Hilaire, nous nous déplacerons pour célébrer les offices de cette Semaine Sante dans les différentes de notre communauté de paroisses pour bien manifester que le Christ vient vous rejoindre chacun et chacune dans vos villages. Malheureusement, vous ne pourrez pas nous rejoindre physiquement mais spirituellement, nous serons profondément unis. Nous prierons tout particulièrement en chacun de ces célébrations pour vous, à vos in-tentions… Pour ce dimanche des Rameaux, nous célèbrerons à St Ferréol et au Perthus, à 10h00. Pour les autres célébrations (du Jeudi-Saint au jour de Pâques, je vous donnerais les lieux et les heures dans mon prochain envoi).

Continuons à bien nous porter les uns les autres dans la prière… les membres de notre communauté qui ont des proches atteint par le virus, ceux qui sont sur le pont notamment les soignants (plusieurs ont donné quelques nouvelles : ils vont bien mais sont fatigués, voir épui-sés). Prenons aussi dans notre prière les défunts de cette semaine et leur famille : Joaquime Coll et Francisca Llavanera.

Vous restez, chacun et chacune, présents dans ma prière… Je prie le Seigneur de vous bénir +, ainsi que tout vos proches.

Soyez assuré de ma fraternelle amitié,

P. Etienne Lafaye +

 
Site internet communauté de paroisses : https://www.paroisses-vallespir.org/

Abonnez-vous à la page Facebook de la communauté de paroisses : @paroisse.st.ferreol

 
La bénédiction des Rameaux...

Notre père évêque invite tous ceux qui le souhaitent à nous retrouver unis dans la prière pour une bénédiction des Rameaux adaptée aux circonstances actuelles…

Chacun est invité à se procurer un rameau et à se tenir à sa porte ou à sa fenêtre dimanche à 10h00. En communion avec notre père évêque (à la chapelle St Jean-Paul II,) tous les curés du diocèse (du clocher d’une des églises ou d’un haut lieu de la communauté) béniront notre territoire ainsi que vos rameaux.

Pour ma part, je ferais cette bénédiction depuis St Ferréol qui domine toute la commu-nauté de paroisses… et le P. Hilaire le fera du Perthus (autre point dominant notre commu-nauté).

Je bénirais aussi quelques brassées de Rameaux qui seront ensuite mis à votre disposi-tion au fond des églises de Céret et du Boulou. D’autres seront conservés pour que vous puissiez en prendre après le confinement… La bénédiction depuis St Ferréol sera filmée (mais pas en direct, puisque la célébration présidée par Monseigneur les sera au même mo-ment)… Nous vous enverrons un lien dans l’après-midi de dimanche par mail pour pouvoir la visionner…

 Intentions de prières…

Il est important de continuer à nous porter les uns les autres dans la prière… Aussi, nous vous faisons 2 propositions :

* Vous pouvez déposer vos intentions de prières dans le « grand livre » diocésain ouvert à cet effet en ce temps de confinement. Il vous suffit de cliquer sur l’image ci-dessous :

                                                         

* Vous pouvez aussi m’envoyer les intentions que vous souhaitez partager avec l’en-semble des membres de notre communauté de paroisses et dans les prochains envois, il y au-ra un cadre où vos intentions seront confiées à tous et à toutes… intentions à confier...

Propositions pour accompagner ce temps de confinement…


Vous pouvez cliquer sur le lien pour écouter ou regarder.

Si votre connexion internet ne permet pas
de regarder les vidéo en direct sans coupure,
après l’avoir ouvert, cliquez sur le bouton droit de votre souris,
et choisissez « enregistrer la vidéo sous... »
ou « enregistrer le fichier audio sous... ».


* Vidéos :

- Un film sur la vie de Jésus : une médiation de l’Evangile en image ! Regarder…
- Le témoignage bouleversant de Fouad Hassoun (Témoignage authentique : j’ai eu la chance de con-naître Fouad durant tout son cheminement spirituel)           Regarder…
- La Passion, de Mel Gibson. Si vous souhaitez le regarder, je vous invite à le faire non pas comme le visionnage d’un film mais de la regarder dans la prière, en union avec Jésus dans sa Passion.    Regarder…
* Quelques conférences audio :
- « Prier, témoigner... », témoignage de Fabrice Hadjadj          Ecouter…
- « Contempler le visage du Christ », par Nicolas Buttet           Ecouter…

* Un peu de musique...
- Les sept paroles du Christ sur la Croix, de Charles Gounod     Ecouter…

- La Passion selon saint Jean,
de Jean-Sébastien Bach               Ecouter…


Pour le jour des Rameaux...

Méditation de l’abbé Jean Compazieu

En ce dimanche des Rameaux, nous aurons notre rameau en main, chez nous, pour accueillir la bénédiction donnée par le célébrant de là où il sera. Nous chanterons : « Béni-soit Celui qui vient au nom du Sei-gneur ». Ce rameau, nous le mettrons en bonne place pour nous rappeler à cette prière. Que ce rameau soit le signe de notre engagement auprès du Seigneur. Tout au long de cette semaine sainte, nous sommes invités à plonger avec lui dans la prière.

Le même Jésus veut nous rejoindre au coeur de nos vies. Il se pré-sente à nous comme le seul qui peut nous délivrer de tous nos escla-vages. Lui seul peut nous rendre acteurs d’une vie plus humaine et plus solidaire. Son visage n’est pas celui d’un homme puissant et fort. C’est celui d’un homme doux et humble. Quelques jours plus tard, ce sera celui d’un crucifié. La seule couronne qui sera posée sur la tête de ce roi sera une couronne d’épine. Aux yeux du plus grand nombre, sa mort sera considérée comme une défaite. En réalité, ce sera une victoire, la victoire de l’amour sur le péché.

Le prophète Isaïe et saint Paul nous présentent Jésus comme le « serviteur » qui se laisse instruire. Lui, qui est la Parole de Dieu faite chair, a accepté de se taire. Il n’a pas résisté aux cris de ses ennemis. Lui, le Fils de Dieu, ne s’est pas dérobé aux outrages qui lui étaient destinés comme à un esclave.

L’humiliation de la Passion l’a rendu plus proche de tous les malheu-reux qui n’en peuvent plus. Nous pensons à tous ceux et celles qui sont réduits à la misère, ceux et celles qui souffrent de la maladie et de la soli-tude. Et bien sûr, nous n’oublions pas les très nombreux chrétiens qui té-moignent de leur foi jusqu’au martyre. Sur la croix, les bras étendus de Jésus rassemblent tous les humiliés de la terre.

Les premiers chrétiens ont reconnu en Jésus un martyr, un témoin de l’amour de Dieu plus fort que la mort. Défiguré par la violence des hommes, il est déjà transfiguré par le Père ; il est élevé dans la gloire. Désormais toute langue pourra proclamer : « Jésus Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père. »

Nous allons vivre cette semaine sainte en communion avec tous les chrétiens du monde entier. Nous suivrons Jésus sur le chemin du Calvaire. Sa mort, le vendredi saint, n’est pas un point final. Elle est un « passage » de ce monde vers le Père. C’est ainsi que Jésus est venu nous ouvrir un chemin qui permet à toute l’humanité d’entrer dans la gloire du Père. Les uns avec les autres nous chanterons et nous proclamerons : « Souviens-toi de Jésus Christ ressus-cité d’entre les morts. Il est notre salut, notre gloire éternelle. »

Chemin de croix avec Jésus notre Sauveur

Nous ne pouvons plus, le vendredi, nous retrouver à l’église pour accompa-gner Jésus dans son chemin de Croix. Pour ceux qui souhaitent continuer cette belle pratique de chez eux, voici la proposition d’une méditation du chemin de la Croix qui pourra vous aider. Cette méditation a été écrite par le P. Jean Ga-lot, jésuite.

Au début de chaque station, nous pouvons faire cette petite prière : « Nous t’adorons, ô Christ, et nous te bénissons, parce que tu as rachetés le monde par ta Sainte Croix ». Après la méditation, nous pouvons prier un Notre Père et/ou un Je vous salue, Marie, et conclure par la prière : « Que par la miséri-corde de Dieu, les âmes de tous les fidèles défunts reposent en paix »

1ère station : Jésus est condamnée à mort

Jésus notre Sauveur, c’en est fait. Te voici condamné à mort pour nous. Tes juges ne t’enlè-vent pas la vie ; c’est toi qui la donnes au Père céleste, librement et volontiers. N’es-tu pas ve-nu en ce monde pour t’offrir en sacrifice ?

Fais-nous comprendre que notre vie, associée à la tienne, est également destinée au sacri-fice ; fais-nous renoncer à nos désirs humains d’existence agréable et facile. Donne-nous la force d’offrir généreusement les sacrifices qui s’imposent à nous pour parvenir un jour à la recherche et au désir ardent de sacrifices.

2ème station : Jésus est chargé de sa Croix

Jésus notre sauveur, lorsqu’on charge la Croix sur ton épaule déjà meurtrie, tu la prends avec beaucoup d’amour, car dans cette Croix, qui vient aggraver tes douleurs, tu reconnais le fardeau que te destine le Père céleste ; et tu l’accueilles généreusement pour que nous agis-sions de même.

Fais que nous prenions chaque jour notre croix sans une plainte, comme un don envoyé par le Père ; fais que nous la portions avec un immense amour, heureux d’avoir une offrande à présenter à Dieu.

3ème station : Jésus tombe pour la 1ère fois

Jésus notre Sauveur, ta première chute nous remet devant les yeux nos propres chutes ; tu tombes sur la route de ton supplice parce que tu y portes le poids de tant de chutes morales. Mais aussitôt, tu te relèves, pour nous communiquer la force de nous relever à notre tour.

Lorsque nous avons offensé Dieu, donne-nous l’humilité de reconnaître notre faiblesse et le courage de repartir avec plus de fermeté. Guéris notre si profonde misère en purifiant notre âme et en renouvelant notre amour pour toi.

4ème station : Jésus rencontre sa sainte Mère

Jésus notre Sauveur, fais-nous participer intimement à ta rencontre avec Marie. Quel échange de regards, où se trahit une volonté commune de souffrir et de s’offrir ! Quelle réso-lution d’accomplir ensemble la volonté du Père.

Pour que je puisse m’unir plus fermement à cette résolution, mets sur mon chemin le re-gard de ma Mère du Ciel surtout lorsque la Croix me paraît lourde. Que ce regard généreux m’encourage à tout supporter plus allègrement, et à te suivre sans défaillance sur le chemin de la sainteté.

5ème station : Simon aide Jésus à porter sa Croix

Jésus notre Sauveur, tu n’as pas voulu porter seul ta Croix. Tu as désiré la partager avec nous comme on partage son amour.

Apparemment, nous sommes réquisitionnés, contraints à recevoir la Croix, comme Simon de Cyrène. Mais puissions-nous comprendre l’honneur que tu nous fais de nous associer à ton sort ; la bonté que tu nous témoignes en nous demandant de porter avec toi une croix dont tu portes toujours la part la plus lourde. Puissions-nous te remercier d’avoir voulu si étroitement unir notre souffrance à la tienne !

6ème station : Jésus rencontre Sainte Véronique

Jésus notre Sauveur, ce n’est plus à Véronique, c’est à nous que tu tends ton visage pour que nous puissions le contempler, l’aimer. Stimule notre ferveur à rechercher ton regard, à l’imprimer dans nos coeurs pour te consoler.

Et puisque tu veux imprimer ta face douloureuse non plus dans un linge mais dans notre âme, communique-nous ta générosité à tout accepter et à tout offrir. Fais de notre coeur une image du tien, en y gravant profondément un amour capable de t’aimer plus que tout.

7ème station : Jésus tombe pour la 2ème fois

Jésus notre sauveur, ta deuxième chute provoque les moqueries et le mépris de tes enne-mis ; tu leur parais si faible, si accablé et ils ne comprennent pas que tu sois heureux de cette faiblesse et de cet accablement, qui font partie de ton offrande.

Aide-nous à offrir comme toi notre faiblesse à Dieu et à ne pas nous rebeller devant le mé-pris ou l’humiliation. Au lieu de rechercher le premier rang, dispose-nous à accepter le der-nier et à sacrifier notre amour propre, pour être plus semblables à toi.

8ème station : Jésus console les filles de Jérusalem

Jésus notre Sauveur, en proie à de très vives souffrances, tu songes aux autres plutôt qu’à toi-même. Les douleurs futures des femmes de Jérusalem te préoccupent plus que ton sup-plice actuel.

Communique-nous cette noblesse d’âme qui nous empêche de nous replier sur nous-même lorsque survient la peine ou l’épreuve, et qui nous porte à nous intéresser davantage à notre prochain, à sympathiser avec lui, à le consoler et à le réconforter dans un généreux ou-bli de nos propres difficultés.

9ème station : Jésus tombe pour la 3ème fois

Jésus notre Sauveur tu tombes pour la troisième fois, mais tu te relèves encore et tu pour-suis ton chemin, malgré ton épuisement.

Par cette persévérance, apprends-nous à ne jamais céder à la lassitude et au décourage-ment. Que nos chutes ne nous servent jamais de prétexte à abandonner la lutte ni nos fai-blesses de motif pour nous arrêter en route ! Fais-nous vaincre la tentation de lâcher, en nous appuyant plus solidement sur ta vaillance indéfectible. A chaque obstacle fais rebondir notre élan.

10ème station : Jésus est dépouillé

Jésus notre Sauveur, tu te laisses dépouiller de tout afin de mourir dans la pauvreté la plus absolue.

Coupe les attaches qui nous enchaînent aux biens de ce monde, et montre-nous la vanité de ces biens, qui ne nous suivront pas dans l’au-delà. Rends-nous vraiment pauvres de coeur, de sorte que nous soyons plus libres pour t’aimer et plus conscients de tout recevoir de Dieu. Sois désormais notre seul bien, celui pour lequel nous soyons prêts à laisser tout le reste.

11ème station : Jésus est cloué sur la Croix

Jésus notre Sauveur, les coups terribles qui enfoncent les clous dans tes mains et dans tes pieds ne t’arrachent ni un cri, ni une lamentation. Comme nous avons besoin de ce spectacle pour y trouver un soutien à notre patience.

Par ton exemple, apprends-nous à tout endurer avec calme et sans irritation, à nous taire même lorsque nous jugeons notre situation intolérable. Inspire-nous ta douceur comme seule réponse à la violence et à l’injustice. Au moment où la vengeance nous sollicite, maintiens en nous la charité.

12ème station : Jésus meurt sur la Croix

Jésus notre Sauveur, c’est dans une profonde détresse d’âme que tu consommes ton sacri-fice, car tu as l’impression d’être délaissé par le Père. Mais avec une confiance plus profonde encore, tu t’abandonnes entre ses mains et lui remets ta vie.

Dans les moments d’obscurité, de vide intérieur ou de bagarres, donne-nous la force de te-nir, en consommant notre sacrifice et en offrant à Dieu notre misère. Mets-nous surtout dans une disposition d’abandon complet à la volonté du Père céleste.


13ème station : Jésus est remis à sa sainte Mère

Jésus notre Sauveur, voici que ton corps est descendu de la Croix et remis pour quelques instants à ta Mère. Avec quelle ferveur douloureuse, Marie n’accueille-t-elle pas ce précieux fardeau !

A nous aussi, ton corps est confié, mais cette fois plein de vie : par la communion, il nous est donné tout entier. Que ta Mère nous aide à faire de cette communion un instant de fer-veur où nous recevions ardemment ta personne et ton amour, et où nous puissions nous em-plir de ta vie, de ta force victorieuse.


14ème station : Jésus est mis au tombeau

Jésus notre Sauveur, la pierre se referme sur la tombe et tout parait fini. Et pourtant, c’est dans cette tombe que va se produire le triomphe au matin de ta résurrection.

Fais-nous comprendre que le sacrifice produit ses fruits, et que la souffrance généreuse-ment offerte se transforme inévitablement en joie. Qu’en nous unissant à l’humilité de ton abandon et aux renoncements de ta charité, nous demeurions donc dans la foi et dans l’es-pérance ! Seigneur mis au tombeau, sois pour nous l’assurance du bonheur final qui cou-ronne le sacrifice.








  Informations diverses, annonces, compte rendu.
Voir toutes les annonces sur le bulletin du mois
 ICI  
__________________________________________________________________

Journée paroissiale Le Boulou    ICI

=============================================================


Pour lire la lettre clic sur l'image



=======================================================
Porter la communion aux malades
cette rencontre est annulée
Jeudi 19 mars à 14h30 à la salle St Augustin, à Céret
======================================================
Recommandations Eglise pour le  Coronavirus  COVID 19

Voir le communiqué complet      ICI 















ERMITAGE de SAINT FERREOL
Permanences le samedi de 14h30 à 16h30 Dimanche de 15h00 à 17h30
Inscriptions Permanences :  Geneviève Celis    04 68 87 22 05
 Pour les Visites (Groupes)  Renseignements Mr Francis RABASSE Tél : 06.34.44.40.27

 St Ferréol à l'oratoire

Vendredi 14h30 Groupe de prière
"A l'école de la Parole" ouvert à tous, manducation, adoration, partage, à l'oratoire de l'ermitage




                                                                                                                                                    

                                                                                                                                                          IMPRIMER                                                                                            Mentions légales          Contacts           le Bulletin du Mois    La feuille de semaine